Rachat ou renégociation de prêt immobilier : faites baisser votre taux de crédit !

Publié le 16 Mai 2019 par adminrachatcredit

Le crédit immobilier est un engagement qui vous lie sur le long terme, pendant en moyenne 20 ans. Cela ne signifie pas que vous ne pourrez plus bénéficier de ce taux extrêmement bas et que vous êtes obligé de respecter cette durée et ce taux prévus dans le contrat. Des solutions malignes s’offrent à vous si vous souhaitez faire des économies, tout en préservant votre maison. Soit vous optez pour la renégociation de votre prêt immobilier auprès de votre banque, soit vous décidez de faire une demande de rachat de crédit auprès d’un autre établissement de prêt pour profiter de cette conjoncture actuelle de taux relativement à la baisse.

Renégocier son crédit immobilier : comment réussir ?

Ce qui ne tente rien n’a rien ! Pensez d’abord à tenter votre chance auprès de votre banque en mettant en avant ce que les autres établissements puissent vous proposer. Quand vous obtenez un rendez-vous avec votre conseiller, osez demander s’il peut vous accorder une réduction du taux d’intérêt, vu cette offre intéressante sur le marché. Si vous ne disposez pas d’un compte courant auprès de cette banque, c’est fort possible que votre banque refuse votre requête. Sachez, en plus, que même si elle vous accorde cette faveur, elle va jouer sur les frais de dossiers liés à cette renégociation pour vous facturer. Ces frais pourront culminer jusqu’à 1 000 euros ou 1 % du capital restant dû.

Changez de tactique, optez pour le rachat de crédit !

Si la renégociation auprès de votre conseiller ne mène à rien, tournez-vous vers d’autres organismes de prêt pour faire racheter votre crédit. Vous pourrez faire appel à un courtier ou réaliser toutes les démarches de demande de rachat de crédit vous-même. Mais, pour bénéficier d’une offre de rachat de crédit, vous devrez réunir certaines conditions. Votre prêt restant dû doit au minimum s’élever à 100 000 euros. Il faut, en plus, que l’écart entre l’ancien et le nouveau taux soit compris entre 0,7 et 1 point si vous voulez que ce rachat de crédit vous rapporte. Sachez en effet que vous devrez vous acquitter d’une pénalité financière pouvant aller jusqu’à 3 % du capital qui reste encore à rembourser à votre ancienne banque. Rappelez-vous également que quand vous optez pour ce choix, vous devrez souscrire une nouvelle assurance. Bref, vous devrez donc bien étudier votre situation avant de choisir entre le rachat et la renégociation de crédit. En fait, le rachat de crédit est dédié aux emprunteurs qui ont souscrit leur crédit avant 2016 et qui ont un taux d’intérêt supérieur à 2 %.