le rachat de « crédit immobilier »

Publié le 10 Août 2018 par adminrachatcredit

Fonctionnement du rachat de crédit immobilier

Des remboursements trop élevés ? Il est vrai que cela peut devenir rapidement une contrainte budgétaire des plus étouffantes.  Pour pallier à cette situation, bien évidemment, la logique veut que les mensualités soient révisées à la baisse. Pour ce faire, la solution classique est de souscrire un rachat de prêt auprès d’un établissement bancaire.

Le rachat de prêt immobilier désigne l’opération dans laquelle, les prêts immobiliers en cours sont substitués à un nouvel emprunt, par le biais de la restructuration des crédits immobiliers qui ne formeront qu’un seul nouveau prêt, assorti d’une nouvelle durée, d’une nouvelle mensualité et d’un taux de crédit beaucoup moins élevé suivant la capacité de remboursement du débiteur. Vous comprenez ainsi que les formes de crédits concernées sont celles qui sont soumises à la législation propre aux crédits immobiliers. Il s’agit notamment de tous les crédits qui permettraient au souscripteur d’acquérir un bien immobilier : le crédit immo classique, le prêt à taux zéro, le prêt épargne logement, le compte épargne logement, le prêt conventionné classique et le prêt d’accession sociale. Exceptionnellement, des prêts à modalités spécifiques tels que le prêt lissé et le prêt modulable peuvent également faire l’objet d’un rachat de prêt.

Pourquoi opter pour un rachat de prêt immobilier?

Le premier avantage d’un rachat de crédit est constaté de par l’objectif même de la restructuration : la baisse des mensualités. Ainsi, les ménages qui sont en surendettement pourront facilement redresser leur budget et retrouver un équilibre financier dans leur situation. Dans la renégociation, on vise essentiellement une réduction du taux du prêt immobilier. Par ailleurs, l’augmentation de la capacité de remboursement ainsi que la réduction du taux d’endettement sont des corollaires à cette réduction des mensualités.

Le second avantage est également de faciliter la gestion budgétaire des débiteurs. En souscrivant un rachat de crédit immobilier, l’emprunteur va pouvoir profiter de l’étalement du crédit pour s’en sortir avec une seule mensualité au lieu des nombreuses échéances pour les nombreux crédits précédemment souscrits.

Le troisième avantage est la possibilité de se constituer une trésorerie supplémentaire avec le rachat de prêt immobilier. En effet, assorti à la demande de restructuration de crédits immobiliers, il est possible de demander un nouveau crédit pour un nouveau projet.

Et enfin, si vous décidez de faire racheter vos crédits immobiliers, c’est également l’occasion de revoir le coût en totalité de votre crédit immo. Avec une seule mensualité, vous n’aurez par exemple plus qu’une assurance emprunteur à souscrire, au lieu de toute une multitude d’assurances pour de nombreux crédits souscrits.

Conditions pour faire un rachat de crédit immobilier

Des critères d’éligibilité ont été fixés pour que votre demande de rachat de prêt immobilier puisse être acceptée. Ce sont des critères qui ont attrait à la situation financière et personnelle du débiteur. Tout d’abord, en ce qui concerne le débiteur, il faut que celui-ci soit majeur et capable de contracter un contrat. On prendra soin de vérifier que le débiteur est toujours en mesure de jouir de tous ses droits civiques. Le débiteur doit obligatoirement être une personne solvable, c’est-à-dire apte à rembourser son prêt et ayant un taux d’endettement inférieur à 40%.

À l’appui de sa solvabilité, l’emprunteur doit fournir tous les documents qui démontrent une situation stable au niveau financier, c’est-à-dire un revenu stable et régulier.

Des critères de garantie sont également imposés, dans la mesure où un crédit immobilier constitue généralement une somme assez conséquente. S’il s’agit d’un crédit hypothécaire, les garanties vont se reposer sur les biens immobiliers dont la propriété revient entièrement au débiteur.

Et enfin, l’organisme de crédit pourrait également vérifier les antécédents de paiement du débiteur. C’est ainsi que les interdits bancaires ne pourront voir leur demande de rachat de crédit immobilier acceptée. De même, s’il y a déjà eu des soucis en ce qui concerne les paiements antérieurs, il sera difficile de renégocier pour obtenir un rachat de crédit immobilier.

Par ailleurs, vous pouvez toujours commencer par une simulation de rachat de crédit immobilier pour voir si votre profil correspond aux conditions d’éligibilité.

Étapes du rachat de prêt immobilier

  • Commencer par la simulation de crédit

    Une simulation de rachat de prêt immobilier va précéder votre demande de rachat de crédit. Il s’agit de déterminer le possible issu du rachat ainsi que les offres et un devis du rachat de prêt. En même temps, il s’agit de l’occasion pour vous de choisir un établissement bancaire auquel s’adresser. À l’issue de la simulation, une estimation proposée du coût et des modalités vous sera envoyée.

  • La renégociation

    C’est le moment de faire appel à un courtier en crédit si vous êtes inquiets, le courtier pourrait également vous assister dans la renégociation. N’oubliez pas que renégocier a pour but de faire baisser le taux de crédit à l’issue de la restructuration en une seule mensualité.

  • Instruction du dossier

    Votre choix fait et à l’issue de la simulation, il vous appartient de décider de faire une demande de rachat de crédit ou non. Une fois votre demande de crédit envoyée, elle sera mise en examen par l’organisme de crédit. Si la banque donne son accord, il faudra faire appel à un notaire pour constituer un acte notarié ou encore passer par une société de cautionnement.
    Par contre, si votre demande est refusée, vous pouvez toujours rejoindre un nouvel établissement pour y reformuler votre demande.

  • Déblocage des fonds

    Une fois la demande acceptée, un contrat de rachat de prêt est conclu entre le prêteur et l’emprunteur. Le nouveau prêt sera mis en place et les fonds seront débloqués.