Le rachat de prêt conso pour les seniors

Publié le 28 Juin 2018 par adminrachatcredit

La retraite est souvent synonyme de précarité. En effet, une pension de retraite n’équivaut jamais à un salaire et le pouvoir d’achat des retraités diminue considérablement. C’est pour cette raison qu’une formule de prêt a été expressément conçue pour les aider à réaliser leur projet post retraite, le rachat de prêt conso sénior. De quoi s’agit-il et quels sont les avantages conférés par ce rachat de crédit spécial ?

Les séniors, qui sont-ils ?

Bien que les retraités soient les premiers concernés, vous pouvez également être considéré comme sénior à partir de 50ans tout en étant encore en activité. Vous pouvez toutefois bénéficier du rachat de crédit sénior si vous avez un prêt qui court au-delà de la retraite. Cela vous permet de mieux gérer vos dettes pour vous préparer justement à l’arrivée de la retraite.

Une consolidation de dettes bien venue

Le rachat de crédit consiste ici à regrouper tous vos prêts afin de consolider efficacement vos dettes. Vous avez contracté un prêt immobilier à partir de 40ans pour une durée de 25ans. Entre temps, vous avez souscrit un prêt auto et d’autres prêts travaux. En somme, les remboursements peuvent être élevés. Pour mieux les gérer, vous avez la possibilité de réunir tous vos engagements en un seul. Vos mensualités seront ainsi plus légères et mieux adaptées à vos revenus post-retraite.

D’autre part, même après la retraite, votre vie continue. Vous avez de nouveaux projets. Bien que vous ayez des crédits en cours, grâce à l’amortissement de vos prêts, vous avez une certaine marge pour contracter un nouveau prêt. Le rachat de prêt vous permet d’obtenir un financement supplémentaire pour vos nouveaux projets.

Les crédits concernés

S’agissant d’un rachat de prêt conso, ce sont principalement les crédits à la consommation qui sont concernés, prêt auto, prêt travaux, prêt personnel sans justificatif. C’est également pour vous l’occasion de réduire les charges liées à vos crédits renouvelables. Habituellement à taux variable, le rachat de crédit va faire migrer les crédits renouvelables vers un crédit à taux fixe, toujours plus facile à gérer.

Il est également possible d’intégrer dans le regroupement les crédits immobiliers lorsque les encours ne sont plus importants. Vous pouvez garantir le nouveau crédit par un bien immobilier mais cela n’est pas obligatoire, ce qui vous enlève déjà les charges liées à l’inscription d’hypothèque et d’autres frais de notaire.

Attention toutefois au surcoût !

Il faut savoir qu’un rachat de crédit implique fatalement des frais annexes. Tout d’abord, vous devez payer les pénalités pour le remboursement des prêts rachetés. Ces pénalités s’élèvent la plupart du temps à hauteur de 3% du capital restant dû.

Qui dit rachat de crédit dit nouveau contrat. Vous allez également supporter des frais de dossier pour votre nouveau contrat. Vous allez aussi devoir souscrire une nouvelle assurance emprunteur. Selon votre examen médical, les frais peuvent être plus ou moins élevés. Vous pouvez évaluer le coût de votre crédit à travers le TAEG qui englobe le taux d’intérêts de base mais aussi tous les frais liés au crédit.