Le rachat de crédit s’adresse aussi aux «profils investisseurs »

Publié le 15 Février 2019 par adminrachatcredit

Peu connu en France mais bien plus souvent utilisé aux Etats-Unis, le rachat de crédit immobilier sert de levier pour les particuliers qui cherchent à optimiser leur budget. Alors que l’image du rachat de crédit s’apparente bien souvent à des périodes difficiles, il peut devenir un formidable outil pour associer autant des projets personnels que ces objectifs d’investissement.

Pourquoi investir dans l’immobilier ?

L’immobilier demeure le meilleur outil d’investissement sans que son propriétaire n’ait besoin de sortir de capital. En effet l’investissement dans la pierre  répond à trois objectifs distincts. Le premier peut apporter une rente avec la perception des loyers. Le second consiste à réaliser une plus-value en revendant un bien plus cher que son coût d’achat. Enfin le dernier vise à réduire sa fiscalité en réalisant des déficits fonciers. Dans les cas les plus profitables l’investisseur peut voir ces trois effets sur une seule opération. De plus, la possession d’un habitat garantie d’autres investissements car la banque peut nantir* (prendre procession) un bien existant pour financer d’autres projets à moindre frais. Ce bien peut concerner le logement principal même si le propriétaire rembourse toujours un emprunt à son sujet. Dans ce cas, la partie remboursée sert de garantie pour les prochains financements. L’intérêt pour le rachat de crédit consiste à utiliser ces leviers pour engager des investissements immobiliers.

Des taux bas et stables dans un secteur dynamique

Selon l’observatoire du crédit logement les taux d’emprunt demeurent faibles pour se stabiliser autour des 1,45% en Janvier 2019. Cette situation marque une embellie pour les emprunteurs qui ne voient aucun signe de détérioration pour l’année à venir. En conséquence le prix de l’immobilier vie une nouvelle hausse régulière selon les villes. Pour compenser un prix du mètre carré toujours plus couteux à acquérir, les emprunteurs tendent à rallonger la durée (en moyenne 228 mois) de leurs crédits. Autre indicateur qui démontre le dynamisme du marché immobilier, le coût moyen relatif progresse de manière stable (autour de2, 8%), ce qui correspond à une progression plus rapide du prix de l’immobilier par rapport à celui des revenus. Dans le même temps le niveau d’apport personnel recul (-4,9%) ce qui démontre que les ménages misent sur l’emprunt pour compenser l’apport personnel. Dans une certaine mesure la baisse des taux précipite la progression du prix de l’immobilier.

Regroupement de crédit pour investir dans la pierre

La baisse des taux mais aussi un prix de la pierre qui se renchérit semble être une période plutôt favorable pour les investisseurs. A ce titre, le regroupement de crédit intervient pour assouplir le financement immobilier comme l’achat d’un bien à l’étranger tout en profitant des conditions de crédit en France. En effet si un propriétaire détient un bien en France et qu’il désire investir à l’étranger il peut bénéficier d’un taux nationale plus profitable en regroupant les deux habitats. Autre exemple, si un investisseur compte lancer des chantiers de mise aux normes pour bénéficier des déductions fiscales. La banque propose dans ce cas un emprunt à des taux plus élevés que celui assimilé à l’immobilier. En regroupant le crédit d’un bien immobilier à celui d’un emprunt pour les chantiers le crédit s’assimile à condition que le montant concerné par la pierre dépasse la somme des 75000€. En outre, si le propriétaire cherche à réaliser lui-même les travaux une somme liquide alloué peut lui être accordé. Le regroupement de crédit ne se limite pas à une simple réunion des crédits mais bien dese servir de ce mécanisme financier pour organiser ses finances personnels.